Carbon emissions
Émissions de carbone
Julie Loyer
27 septembre 2016

Nous ne sommes pas carboneutres. Voici pourquoi.

Bon nombre d’entreprises se disent carboneutres. Pour la plupart des gens, cela signifie que ces entreprises ne laissent aucune empreinte carbone.

Pourtant, ce n’est pas le cas.

 

Pour atteindre la neutralité carbone, il faut compenser les émissions. Le dioxyde de carbone qu’une entreprise libère est calculé sous la forme d’un coût pour l’environnement. Il est ensuite possible de compenser ce coût en sortant du cadre de l’entreprise et en investissant dans des projets environnementaux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère à un niveau équivalent à ce que l’entreprise a elle-même produit.

Mais le principe de neutralité carbone peut être trompeur.

Il n’y a rien de neutre avec les émissions de carbone. La fabrication de produits génère des émissions. Le processus de fabrication nécessite l’extraction et la transformation de matières premières. Cela demande invariablement de l’énergie, et cette énergie produit des émissions.

Certaines entreprises choisissent de ne pas se concentrer sur la réduction du volume de polluants qu’elles produisent, mais plutôt d’acheter un bon bilan sous forme de crédits de carbone.

On pourrait comparer cela à un propriétaire de voiture qui conduit toute la journée, mais qui dit être carboneutre parce qu’il a acheté un vélo à son enfant et une passe d’autobus à sa nièce. Sa voiture émet toujours la même quantité de pollution. En fin de compte, il serait beaucoup plus bénéfique pour l’environnement si cette personne achetait une voiture plus petite ou une voiture électrique.

Il faut plutôt s’attaquer à la source du problème.

Les entreprises Rolland préfèrent réduire leurs propres émissions de gaz à effet de serre et générer le moins de pollution possible. Il est important d’investir dans des projets environnementaux louables, mais de tels investissements ne doivent pas servir à camoufler les véritables pratiques des entreprises.

Le niveau d’émission de carbone de Rolland est le plus faible de l’industrie. Nous sommes parvenus à de tels résultats sans avoir à acheter de crédits compensatoires. Nous avons opté pour une combinaison d’énergies locales et renouvelables, soit le biogaz et l’hydroélectricité. Nous utilisons des fibres recyclées et, par le fait même, atténuons la pression sur nos forêts. Nous souhaitons par ailleurs poursuivre dans cette voie en réduisant nos émissions plus encore.

Nous préférons réduire nos propres émissions plutôt que d’acheter le beau travail accompli ailleurs.

Nous ne sommes pas carboneutres. Aucun fabricant ne l’est réellement. Par contre, nous sommes déterminés à réduire de façon continue l’empreinte que laissent nos activités de fabrication de papier.