Recipe for a sustainable sourcing policy with sauce
Politique d'approvisionnement responsable
Neva Murtha de Canopée (Canopy)
23 juin 2016

Recette d'une politique d'approvisionnement responsable

Au cours de ses 15 années de travail avec les éditeurs, imprimeurs, acheteurs de papier de grandes entreprises et usines de pâtes et papiers (incluant Rolland), Canopée, qui collabore avec les entreprises dans le développement et la mise en œuvre de politiques d’approvisionnement responsables, a vu de grands changements se produire quant à la prise de position des chefs de file.
Certaines sociétés, comme Kimberly Clark, Sprint, Marks and Spencer, H&M et EarthColor ont concrétisé leur engagement en faveur de la durabilité, adoptant des politiques rigoureuses et judicieusement mises en application. Ainsi, une nouvelle référence a vu le jour en matière de politiques environnementales, et les actes concrets visant à protéger l’environnement prennent une allure bien différente aujourd’hui qu’il y a cinq ou dix ans.

Ce progrès a donné lieu à une démarcation claire des chefs de file de la durabilité. Comme bien d’autres choses dans la vie, toutes les politiques ne sont pas égales. Dans le milieu du papier, bien des sociétés forestières et entreprises affichent des politiques dites « environnementales » ou de développement durable sur leur site web, mais la rigueur avec laquelle celles-ci sont appliquées varie beaucoup. Dans les politiques les plus élémentaires, les producteurs parlent de respecter les lois et règlementations locales et de leurs efforts en matière de recyclage. Les politiques plus rigoureuses font preuve d’un plus grand leadership, s’engageant bien au-delà des exigences de leur localité, adoptant des objectifs et des échéanciers de mise en œuvre, et révélant de façon transparente les progrès réalisés par la compagnie à chaque étape de déploiement de sa politique dans un rapport annuel de développement durable.

Alors que la base de référence des politiques progressives change, le marché lui emboite le pas. Les sociétés s’efforcent de répondre aux attentes de leurs actionnaires et de leur clientèle, en développant des politiques de durabilité approfondies et en évaluant la performance de leurs fournisseurs de plus près. La recherche d’un équilibre entre les pilliers, soit l’économique, le volet social et l’environnement, communément appelée le «triple résultat», est devenu un indicateur important de la viabilité future des entreprises.

Pour répondre aux attentes de leur clientèle, les sociétés papetières et les imprimeurs souhaitant développer une politique qui démontre une vision et un engagement réel au développement durable doivent incorporer certains éléments essentiels. Celle-ci doit comprendre, notamment, des engagements fermes quant aux éléments suivants :

  • la protection des forêts anciennes et menacées (et non un simple engagement à la « déforestation zéro »);
  • la préservation de zones à valeur élevée en carbone;
  • favoriser la conservation des forêts et de la biodiversité, au sein des pratiques de l’entreprise et/ou de la chaine d’approvisionnement.

Aussi, inclure des engagements fermes concernant les actions suivantes :

  • participation à des solutions conjointes pour des ententes de conservation dans les écosystèmes forestiers critiques comme les forêts boréales, les forêts pluviales d’Indonésie et d’Amérique du Sud, les forêts pluviales tempérées du nord-ouest du Pacifique et les forêts menacées du Sud-Est américain;
  • maximiser l’efficacité du papier;
  • maximiser le contenu recyclé;
  • travailler avec les fournisseurs et autres intervenants afin d’assurer que les pratiques de gestion préservent les forêts menacées et soutiennent l’intégrité de la biodiversité et des écosystèmes;
  • accorder une préférence pour la gestion de forêt certifiée par le Forest Stewardship Council (FSC);
  • soutien à la recherche et au développement de papiers fabriqués à partir de résidus agricoles, comme les résidus de paille;
  • prévention de la pollution;
  • réduction de l’empreinte carbone reliée à l’approvisionnement en pâtes et papier;
  • s’assurer du consentement libre, préalable et éclairé des populations locales et des communautés;
  • faire preuve de transparence quant aux échéanciers, aux progrès réalisés et aux défis à combler.

Vous croyez que la barre est haute? Détrompez-vous. Quelques producteurs de papier ont déjà mis sur pied des politiques comportant ces éléments clés, tout comme des centaines d’éditeurs et d’imprimeurs en Amérique du Nord, ainsi que de grandes marques mondiales de vêtements. Plusieurs s’approvisionnent de papier 100 % recyclé, et ont investi dans le but d’aider à trouver des solutions de conservation par rapport aux secteurs clés de forêts menacées comme la forêt pluviale de Great Bear, afin de participer aux solutions collaboratives qui laisseront en héritage les forêts protégées pour les générations à venir. Consultez la liste complète des sociétés qui se sont dotées de politiques de conservation des forêts de premier ordre.

Le développement durable est important pour le marché, les investisseurs, les décideurs de politiques et les consommateurs. Si votre entreprise est déjà bien engagée sur la voie d’une politique responsable d’approvisionnement en papier, félicitations! Autrement, il n’est jamais trop tard pour bien faire! Que vous ayez déjà adopté de bonnes pratiques environnementales ou que vous en soyez à vos premiers pas, Canopée vous offre son expérience et ses ressources pour vous aider à monter une initiative de durabilité qui aura un impact et conviendra aux objectifs environnementaux de votre entreprise et de votre marché.

 

À propos de Neva Murtha

Neva Murtha dirige la campagne Second Harvest de Canopée, visant à développer le marché du papier fabriqué à partir de résidus de paille. Elle travaille avec des éditeurs, des imprimeurs et de grandes marques pour développer des politiques d’approvisionnement durables en faveur de la conservation des forêts et de la production de papier à base de résidus agricoles. En plus d’avoir rédigé des articles pour des revues commerciales, Neva a été juge lors de remises de prix écologiques, et a comptée parmi les évaluateurs de l’analyse du cycle de vie de Kimberly Clark sur les résidus agricoles ainsi que pour d’autres analyses de cycle de vie. Elle a conçu The Paper Steps ainsi que la base de données Ecopaper, et siège au comité de direction du Environmental Paper Network.

 

 

Canopée (Canopy) est un organisme environnemental mondial sans but lucratif consacré à la protection des forêts, des espèces et du climat. L’organisme collabore avec plus de 750 sociétés pour développer des solutions novatrices, rendre leurs chaines d’approvisionnement encore plus durables, et aider à protéger les dernières forêts anciennes et menacées du monde. Les sociétés H&M, Sprint, Penguin Random House, Zara, TC Transcontinental, The Globe and Mail et Scholastic comptent parmi les partenaires de Canopée. Nos solutions et ressources incluent un rapport, qui sera publié plus tard cette année, mentionnant les chefs de file en matière de politiques et de mise en œuvre de celles-ci dans le secteur du papier. Canopée compte sur le soutien de donateurs individuels qui partagent notre passion pour la planète. www.canopyplanet.org