Repenser les pratiques commerciales dans un paysage en transformation
Renée Yardley
25 mai 2018

Trois enjeux que nous avons hâte d’aborder à la conférence SB'18

Sustainable Brands ‘18 aura lieu sous peu à Vancouver, et chez Rolland, nous sommes particulièrement emballés par la thématique de cette nouvelle édition : Redesigning the Good Life. Cette conférence s’avère particulièrement pertinente dans le paysage commercial en évolution rapide que nous observons aujourd’hui. Sustainable Brands regroupe les plus éminents spécialistes internationaux en matière d’innovation environnementale et sociale, qui prennent part à des conversations stimulantes et à des ateliers motivants pour donner naissance à de nouvelles idées visionnaires.

Chez Rolland, nous croyons que les entreprises devraient faire preuve d’une responsabilité accrue en matière de durabilité, et les données récentes prouvent que les consommateurs sont de plus en plus nombreux à partager notre vision. Ces derniers exigent davantage de transparence, d’intention et de simplicité de la part des marques auxquelles ils font confiance. Nous estimons que la transparence est la monnaie d’échange de la durabilité, et en collaboration avec les autres entreprises écoresponsables qui prendront part à la conférence SB’18 de Vancouver, nous sommes convaincus que nous pouvons faire évoluer les priorités des consommateurs et des entreprises. 

Rolland est également fière d’être le fournisseur de papier officiel de la conférence SB’18, dont tout le matériel sera imprimé sur le papier Enviro Satin de Rolland. Ce partenariat constitue une occasion privilégiée de partager notre passion pour le papier écologique avec les quelque 3 000 participants de l’événement, et de les sensibiliser aux nombreux avantages environnementaux et économiques du papier recyclé. En effet, comme de plus en plus d’entreprises tournent le dos à l’idée d’un environnement de travail « sans papier », force est de constater que le papier n’est pas près de disparaître. En ce sens, savoir choisir le bon papier est une première étape cruciale vers un milieu de travail plus durable.

Notre participation à l’édition 2017 de la conférence a été une expérience très enrichissante. Nous y avons découvert des recherches révélatrices, des outils utiles, des présentations inspirantes, et des entreprises qui partagent notre vision et nos visées. À la lumière de cette expérience, voici trois enjeux dont nous avons hâte d’entendre parler à SB’18 :

1.Repenser la vocation des marques
L’une des thématiques clés de SB’18 est la définition et la mise en œuvre de la vocation sociale et environnementale des marques. La durabilité est inscrite dans l’ADN de Rolland, et nous croyons fermement que la transparence a été un catalyseur important de notre succès. Par exemple, Rolland est le seul fabricant de papier à publier une analyse du cycle de vie. Cette étude dresse un portrait complet et transparent de nos activités en présentant sous un angle scientifique l’impact environnemental de nos papiers sur l’ensemble de leur cycle de vie, de l’extraction de matières premières à la fabrication, la distribution et l’élimination finale. L’analyse du cycle de vie nous permet de mesurer et de dévoiler l’impact environnemental de nos procédés, afin de mettre sur pied des programmes environnementaux et de prendre des décisions éclairées qui influenceront les résultats à long terme, tant pour notre entreprise que pour nos clients.

2.Repenser la chaîne d’approvisionnement 
La conférence SB’18 abordera également l’évolution des relations avec les fournisseurs et les outils qui existent pour résoudre les grands enjeux associés à des chaînes d’approvisionnement complexes. Savoir précisément d’où proviennent ses fournitures et comment identifier les fournisseurs souhaitables, tant d’un point de vue commercial qu’environnemental, présente une valeur inestimable pour une entreprise. À titre de fabricant de papier recyclé comprenant jusqu’à 100 % de fibres postconsommation, Rolland peut affirmer avec fierté que sa matière première est la « forêt urbaine » : les bacs de recyclage des villes et des villages du Québec, de l’Ontario et du nord-est des États-Unis. Dans les usines de traitement des fibres recyclées, comme celles que nous exploitons au Wisconsin et au Québec, les déchets de consommation sont transformés en fibres recyclées de la plus haute qualité, qui alimentent ensuite les usines de papier. L’engagement de Rolland envers l’environnement ne se limite pas aux procédés de fabrication durables. Il se manifeste également par le système en boucle fermée développé dans notre usine de fibres recyclées. Les boues récoltées durant le désencrage des fibres servent à l’épandage contrôlé : elles sont transportées à des exploitants agricoles, qui les réutilisent pour fertiliser leurs terres. Ainsi, nous participons à l’économie circulaire.

3.Repenser la collaboration intersectorielle
Nous avons également hâte d’en savoir plus sur les partenariats qui peuvent être conclus entre les entreprises afin de résoudre des problématiques complexes, puisque nous croyons que la collaboration est la clé de changements tangibles et durables. En ce sens, Rolland s’associe à des organisations telles que LUSH, le Cirque du Soleil et Burton non seulement en leur fournissant du papier durable de qualité supérieure, mais également en échangeant des idées sur les meilleures façons d’intégrer la durabilité à la vision d’avenir des entreprises. Par exemple, le président de Rolland, Philip Rundle, demande aux organisations soucieuses de durabilité de décrire leur approche en matière de responsabilité environnementale dans le cadre des « Conversations avec les leaders environnementaux ».

Notre industrie connaît actuellement une période fort prometteuse, propulsée par les consommateurs de plus en plus nombreux à constater les multiples avantages des modèles d’affaires durables. Nous sommes enchantés de voir tant d’entreprises faire de l’environnement une priorité et espérons avoir des discussions fécondes avec celles-ci à #SB18Vancouver. Au plaisir de vous y voir du 4 au 7 juin!