Selon Burton Snowboards, un produit durable doit… durer!
Renée Yardley
5 mars 2018

Selon Burton Snowboards, un produit durable doit… durer!

Dans le cadre des « Conversations avec les leaders environnementaux », le président de Rolland, Philip Rundle, demande aux organisations soucieuses de durabilité de décrire leur approche en matière de responsabilité environnementale.

Dans la première partie de cette entrevue en deux volets, Jenn Swain, gestionnaire de projet en innovation durable chez Burton, discute du croisement entre rentabilité et durabilité, et présente les initiatives vertes originales développées par l’entreprise, notamment le recyclage de planches à neige dans des brasseries du Vermont. Stephanie Kohn, directrice de la gestion de marque, aborde pour sa part l’importance de la collaboration de Burton avec des fournisseurs écoresponsables.
 

Burton a été à l’avant-plan de l’explosion de la popularité de la planche à neige, tant à titre de sport olympique que d’activité pour le grand public.

•    Burton conçoit des produits pour la pratique de la planche à neige et le mode de vie qui y est associé.
•    L’entreprise a été fondée par Jake Burton Carpenter au Vermont en 1977, et est toujours détenue par Jake et sa femme Donna Carpenter, qui est également chef de la direction.
•    Burton, dont le siège social est situé à Burlington, au Vermont, est présente à l’échelle internationale en Autriche, au Japon, en Australie, au Canada et en Chine, et emploie près de 1000 personnes.

Comment Burton parvient-elle à combiner durabilité et innovation?

JS : Nous sommes conscients des coûts environnementaux et sociaux associés à nos produits, et estimons que nous avons la responsabilité de réduire l’impact négatif de notre production sur les populations et la nature, le « terrain de jeu » essentiel à notre sport et à notre style de vie. 

Nous sommes toujours à la recherche de façons novatrices d’améliorer la performance des produits Burton tout en réduisant leur empreinte.

Pouvez-vous nous parler de certaines innovations récemment mises de l’avant par Burton pour améliorer la durabilité ou la performance de vos produits?
    
JS : Step On, la plus récente fixation de Burton lancée à l’automne 2017, pourrait grandement améliorer la pratique de la planche à neige. Grâce à ce système de fixation sans courroie, les planchistes n’ont plus besoin de se pencher pour attacher ou retirer leurs bottes; il suffit de poser le pied sur la planche pour verrouiller la fixation, comme pour les bottes de ski.

De plus, nous utilisons maintenant la résine époxy ReRez dans la fabrication de nos planches à neige. Ce matériau à la fois innovant et écologique nous permet de recycler certains rebuts créés lors de la phase de façonnage des planches, et de les réinjecter dans la chaîne de recyclage pour une utilisation dans d’autres produits. Nous avons participé activement au développement de la résine époxy ReRez, un matériau alternatif qui améliore la production des planches à neige.

Nous aspirons également à nous conformer aux normes de la Fair Labor Association dans nos usines d’ici 2020. Nous estimons que le respect des critères les plus élevés de cette organisation internationale – qui est aujourd’hui la référence en matière de normes de travail saines, sécuritaires et écologiques –, représente une avenue plus viable que de seulement miser sur l’innovation.

Comment Burton parvient-elle à faire passer la durabilité avant les profits, tout en demeurant concurrentielle?
JS : La durabilité et la rentabilité ne peuvent pas être considérées comme contradictoires. Si nous voulons nous procurer des matériaux de pointe et investir dans des pratiques de production et d’exploitation responsables, Burton se doit d’être rentable. Pour avoir les moyens de nos ambitions écologiques, nous devons d’abord être financièrement solides.
  
Nous croyons que nos clients, et les consommateurs en général, sont de plus en plus sensibilisés à l’impact social et environnemental de leurs achats. Ils s’attendent à ce que Burton les aide à respecter leurs valeurs, et c’est ce que nous faisons au meilleur de notre capacité.
 

Quels matériaux privilégiez-vous?

JS : Dans la production de « softgoods » (accessoires et vêtements d’extérieur), par exemple, nous cherchons à inclure des matériaux fabriqués à partir d’intrants et selon des procédés sécuritaires pour la santé humaine et l’environnement. Nous privilégions les matériaux certifiés bluesign® – une organisation qui régit la production durable des textiles –, le coton biologique et les textiles teints à sec, qui limitent la consommation d’eau.

Selon Burton, les produits les plus écologiques sont ceux qui durent. Comment prolongez-vous la durée de vie de vos produits?

JS : La durabilité est le résultat d’une conception, d’une sélection des matières premières et d’une fabrication réfléchies. 

Burton conçoit des produits à l’épreuve du style de vie intense de nos clients, tant sur les pistes qu’au quotidien. Nous offrons une garantie à vie contre les défauts de fabrication sur tous nos sacs et nos vêtements d’extérieurs, et une garantie de trois ans sur nos planches à neige. Si nous décelons des défauts de fabrication, nous faisons les réparations nécessaires et redonnons les produits aux clients pour qu’ils continuent de les utiliser le plus longtemps possible. 

La durabilité de nos produits contribue également à la fidélité de notre clientèle. Les gens sont heureux d’encourager une marque qui a entièrement confiance en ce qu’elle propose. Bref, offrir des produits qui durent est un choix à la fois écologique et profitable.

Comment gérez-vous la fin de vie des produits?

JS : Lorsque nous ne pouvons pas réparer un produit sous garantie, nous le recyclons et le réutilisons autant que possible. En 2017, nous avons empêché de 60 à 85 pour cent de nos planches à neige inutilisables de se retrouver dans les sites d’enfouissement. Nous les avons plutôt transformées en étagères, en porte-noms et en supports pour échantillons de bière pour des brasseries locales, ce qui s’inscrit parfaitement dans la culture brassicole artisanale du Vermont.

Lorsque nos vêtements et accessoires ne peuvent être réparés, nous conservons certaines composantes, comme les fermetures éclair en excellente condition, pour les réutiliser lors de réparations futures.

Nous sommes toujours à la recherche de solutions pour maximiser l’utilisation de nos produits, donner une deuxième vie aux matériaux et, ultimement, les recycler.

Comment Burton parvient-elle à maintenir une chaîne d’approvisionnement responsable?

JS : Tous nos fournisseurs doivent se conformer aux politiques et aux normes de durabilité de la chaîne d’approvisionnement de Burton Corporation. Ces dernières comprennent notre code de conduite, qui énonce les droits des travailleurs, ainsi qu’une liste de substances d’usage restreint (qui régit l’utilisation de produits chimiques et de matières potentiellement nuisibles aux gens et à l’environnement) et une politique de surveillance.

En 2012, nous avons mis sur pied le programme d’audit de la responsabilité sociale et environnementale de Burton, en vertu duquel notre équipe du développement durable procède à des vérifications régulières de nos usines et de nos produits pour assurer leur conformité à nos politiques et à nos normes.

Qu’en est-il de votre approvisionnement en papier? Comment sélectionnez-vous des fournisseurs responsables?

SK : Comme le développement durable est une priorité pour Burton, nous nous assurons de faire équipe avec des fournisseurs et des partenaires qui partagent nos valeurs. En ce sens, nous sommes à la recherche de produits de papier fabriqués selon des pratiques écologiques, et capables de répondre à l’ensemble de nos besoins d’ordre créatif. À maintes reprises, nos imprimeurs nous ont chaudement recommandé les papiers Rolland pour nous aider à atteindre nos objectifs. Nous travaillons depuis des années avec des imprimeurs écoresponsables certifiés FSC®1 et Green-e2, qui utilisent des encres à base de soya exemptes de COV (composés organiques volatils).

Plusieurs leaders environnementaux se sont dotés d’une politique d’approvisionnement responsable du papier. Quelle est la vôtre?

SK : Burton privilégie les papiers composés de fibres postconsommation et les produits certifiés FSC.

 

_____________________________________
1 Le Forest Stewardship Council® (FSC®) est un système international de certification et d’étiquetage qui fait la promotion d’une gestion responsable des forêts dans le monde entier.
2Green-e certifie les ressources environnementales et les produits qui atténuent les effets des changements climatiques et contribuent à bâtir un avenir énergétique durable.